Monde parallèle…

J’ai fait un rêve… Ca commence présomptueusement, mais j’ai réellement fait un rêve. Le rêve de ma vie. Comme toujours, dans mes ressentis, dans mes écrits, on y retrouve la notion de dédoublement.

Dans ce rêve, je vivais en apparence ma vie l’air de rien, en ballade dans la nature avec des amis. On riait ensemble, on était proche. Et à la fois, j’étais tellement loin d’eux… J’étais d’une couleur plus pâle… C’est comme si je jouais un rôle dans un film. Ou comme lors d’une conversation où vous faites semblant d’avoir compris…

Je pouvais voir en permanence, comme à travers un voile, une autre dimension. Une autre vie. Passée, présente, aucune idée. En transparence…

Mais ma Liah jouait, riait, courrait, mon dieu ça a duré très peu de temps, mais comme c’était bon de la voir ainsi…

Et comme c’était triste, elle était là, mais pas avec moi. Inaccessible. Comme irréelle.

Et la tristesse m’accablait en même temps que je riais dans ce monde-ci avec mes amis… Comme quelque chose de poisseux qui me collait à la peau. Comme un poids très lourd qui ralentissait tout mes mouvements.

C’est mon quotidien. Je ressens cela si souvent que c’est terriblement épuisant. Secrètement. Se sentir entre deux mondes, tiraillée. Se battre tout le temps pour garder cela en soi.

Une chose en résulte, je ne vais nulle part. Je ne me projette nulle part.

Je stagne, incapable de bouger. Tétanisée. Et j’attends… Angoissée.

Je ne sais pas ce que j’attends. Mais cette attente est dure. Longue. Terrifiante.

De plus en plus solitaire…

Je ne comprends pas. Je ne comprends toujours pas…

J’ai mal. Je voudrai que ça s’arrête. Vraiment, pourquoi vivre comme ça ?

Je ne comprends pas. Le problème est insoluble. Je ne comprends pas comme je peux accepter cela…

C’est impossible… Je… Je ne comprends pas…

univers_01