Ma rencontre avec Marie

Il y a peu de temps de cela, je recevais un mail de Marie. Elle avait lu mon livre, et avait envie de raconter mon histoire. Marie est journaliste.

Je me souviens parfaitement quand j’ai lu ce mail, je faisais la queue à La Poste dans la galerie de Leclerc… Je l’ai lu 3 fois!!

Une journaliste de Sud-Ouest me contactai car elle avait envie de parler de moi, de Liah, de mon livre. O_O J’ai tout d’abord été méfiante. Pourquoi méfiante? Aucune idée. Juste pas envie de donner de l’émotion, pour de l’émotion. Avait-elle un message à faire passer? Ou voulait elle juste faire pleurer dans les chaumières?

J’étais très émue, je me suis dit que c’était l’occasion de faire battre tes jolies ailes Liah. Et de suite je me suis dit qu’il faudrait que je parle de cette personne que je recherche, c’est sûre, grâce à l’article, je le trouverai! Ce jour-là, mon cœur était recouvert d’un petit voile de douceur. On parlait de mon amour, de ma princesse. Liah ❤

Mes pas étaient un peu moins lourds que les autres jours. Mes yeux un peu plus brillants. Mon sourire plus vrai.

J’ai rencontré Marie peu après, une personne d’une grande gentillesse et très à l’écoute. Je me rend compte que nous avons en faite une connaissance commune qui lui a fait lire le livre 🙂 Nous discutons une bonne partie de l’après midi, elle prend ce qui me semble être des milliers de notes. Et avant qu’elle ne parte, j’ai failli oublier à force parler, je lui dis que je voudrai qu’elle glisse un petit mot, comme quoi j’aimerai bien retrouvé la personne qui a tenu la main de Liah à ma place, sur le lieu de l’accident… Ouf, j’y ai pensé!!

Quelques jours de suspens, je ne savais finalement pas ce que Marie allait retenir de notre rencontre, et l’article sort le 19 janvier 2015.

Ce jour-là, je me précipite dans le 1er café du coin pour acheter mon exemplaire et le découvrir. Une grande émotion m’a alors envahit et beaucoup de gratitude aussi…

http://www.sudouest.fr/2015/01/19/un-deuil-a-livre-ouvert-1801105-925.php

DSC014351

Je suis Charlie

Princesse, prête tes crayons aux 4 gars qui viennent d’arriver près de toi, ils vont te faire de beaux dessins… Je te promets qu’ils te feront bien rire… Et t’as le droit de les taquiner autant que tu veux, ils adorent ça…

Liah

Hommages aux 12 victimes de ce triste 7 janvier…

Sincères condoléances à leurs familles et amis…

bougie

Que les flammes de vos idées, de votre liberté d’expression, de votre impertinence, brûlent à tout jamais…

En votre hommage et au nom de l’humanité toute entière. Au nom de la LIBERTE!!