Une maman pour la vie… et au-delà…

Dans la vie, souvent, on a des certitudes. On n’y réfléchit pas vraiment, on fait beaucoup de chose par habitude, un peu dans l’urgence, et on pense par habitude… Le plan se déroule tout seul… Un peu le même chaque jour.

La routine de la vie, qui ne nous épanouie pas toujours…

Et si en faisant tout cela, on raisonnait un peu à l’envers ?

J’ai commencé à le percevoir quand je suis devenue mère et mon monde à commencer à changer… je l’ai découvert grâce à une petite fille merveilleuse,  Liah, qui en ouvrant les yeux sur moi ce jour de mars 2006 a fait de moi une maman. Sa maman.

C’est auprès d’elle, seules toutes les deux, pendant de longues nuits blanches alors qu’elle faisait ses dents, que j’ai appris la patience.

Je lui ai fredonnai des mélodies pour l’apaiser, dont je me sers dans mon métier, pour apaiser un patient agité lors d’un soin difficile.

C’est avec Liah, à tout juste 24 ans, et en m’adaptant à ses besoins que j’ai pris confiance en moi, et que je me suis affranchie peu à peu, du jugement des autres pour l’éducation que je lui donné.

Car je n’ai pas vraiment élevé ma fille, nous nous sommes élevées toutes les deux.

Elle m’a tant appris, et j’aurai aimé avoir plus de temps pour lui apprendre encore bien des choses…

On a partagé des tas d’instants volés, beaucoup de moments partagés en famille, en aillant toujours en tête ce désir de casser la routine et de profiter de l’instant présent. Je ne savais pas à quel point j’avais raison à ce moment-là…

Je me souviens petite fille, ma grand-mère m’emmenait à la messe. Je ne comprenais pas grand choses à ces histoires…

La 1ère personne m’ayant poussé à m’intéresser réellement à Dieu et à Jésus… C’est ma fille. Je ne le comprends toujours pas vraiment aujourd’hui, mais c’est ainsi. Depuis l’âge de 2 ans ½, qu’elle a découvert cette crèche au pied d’un sapin de Noël, elle a été intarissable de question à ce sujet…

Et vers 5/6 ans, il y a des portes qui ont claquées plus d’une fois à la maison car nous n’étions pas toujours d’accord sur le sujet. Elle ne comprenait pas pourquoi je ne croyais pas en Dieu et ça la mettait terriblement en colère que je ne pense pas comme elle.

Un jour, alors que nous étions en voiture et qu’elle me parlait des anges, et me demandait mon avis sur ce que l’on devait ressentir quand on devenait un ange, et comment c’était après la vie, la mort etc… Elle m’a dit cette phrase :

« De toute façon maman, tu verras que tu seras bien obligée d’y croire à Dieu, quand je serai devenue un ange auprès de lui» Cela m’a fait discrètement rire sur le moment, car je trouvai sa logique très… illogique.

Malheureusement aujourd’hui, elle est effectivement devenue mon ange, ma petite étoile…

Je lui ai donné la vie, il y a de cela 8 ans. Je lui ai donné tout mon amour depuis.

Et à présent que je ne peux plus l’avoir près de moi, que je ne peux plus la toucher, l’entendre rire, la sentir… Je lui ai redonné une autre vie, à travers ce livre que j’ai écrit.

J’y ai mis toute ma tendresse, toute sa vie, son éclat, sa lumière.

Elle a rencontré tellement de personnes et de familles depuis, à travers ce livre… De la Belgique à Tahiti, Liah a beaucoup voyagé. Son sourire à éblouit des centaines de personnes et je suis très fière d’elle, comme je l’ai toujours été.

Je continue à être sa maman. Je continue à l’être malgré son absence.

Quand on devient une maman, on le devient pour toute sa vie… Et même au-delà…1377037_10202209542381267_31946521_n

Publicités

9 commentaires sur “Une maman pour la vie… et au-delà…

  1. Bonjour Jessica,
    Comme la vie est étrange parfois, mon petit Logan, une semaine avant ce terrible accident il m’a demandé ce qu’il y avait une fois qu’on était mort!!! Et ce jour là à mon petit bonhomme je n’a pas su lui expliquer car je ne savais quoi lui répondre et en même temps je ne sais pas si je croyais vraiment à tout ça. Et lui aussi était beaucoup intéressé par Dieu, Jésus, d’ailleurs ce terrible jour nous revenions de sa première heure de cathé qu’il avait trouvé « Super » m’avait-il dit. Et j’ai retrouvé dans ses petites affaires une photo de Marie. Nos enfants sont près de nous maintenant j’en suis convaincue, c’est ça qui m’aide désespérément a tenir chaque jour depuis ces 6 mois terribles.

    Nos enfants veillent sur nous, les rôles se sont inversés désormais.
    Très belle photo. J’aimerais avoir votre courage, pouvoir replonger dans tous nos souvenirs, toutes ces photos que j’ai de mon petit bonhomme. Mais j’en ai toujours pas la force…..

  2. C’est très touchant ce que vous écrivez Jessica, ça me bouleverse . C’est tellement vrai. Liah est une petite fille qui a compris énormément de choses sur la vie et ce qu’elle vous a dit est très bouleversant et très beau à la fois , elle a eu raison aujourd’hui elle est devenue votre ange et elle sera toujours auprès de vous à sa façon.
    Son sourire et son énergie m’a éblouit comme vous le dites si bien, votre livre est une merveilleuse leçon de vie et d’amour.
    Pleins de pensées pour vous , pour votre mari et vos enfants. Bonne soirée.

    Alexia.

  3. Bonjour Jessica,
    Cela fait un moment déjà que je voulais vous écrire, en MP ou par ce blog qui me touche toujours autant…
    Je voulais partager un texte que j’avais trouvé et qui disait que lorsqu’un enfant meurt par accident, qu’il ne s’agit pas forcément d’un ‘accident’, mais que cet enfant avait simplement atteint la fin de sa vie, son but… je ne retrouve pas ce texte pour l’instant, mais en le cherchant, je suis tombé sur ce site:
    ——
    http://www.gabriele-verlag.de/francais/livres/la-vie-apres-la-mort/la-vie-apres-la-mort-le-voyage-de-lame-e.php

    et cet extrait particulier que j’avais envie de le partager avec vous:

    – Le fait de mourir en tant qu’enfant ou pire à la naissance sans même avoir vu le jour résulte-t-il d’une punition particulière ?

    => Les hommes sont tellement habitués à considérer la vie terrestre comme étant purement et simplement la vie véritable, qu’il leur est souvent difficile d’accepter ce dont l’Esprit voudrait nous faire prendre conscience, à savoir que notre vie véritable, primordiale, inextinguible est notre existence spirituelle. Celle-ci existait avant notre incarnation et continuera à subsister après celle-ci. Un enfant a qui il est donné de s’en retourner dans l’au-delà après un très bref séjour dans le monde temporel ne perd donc pas la vie. En réalité il recouvre ainsi sa véritable existence. Pour une telle âme, on peut se réjouir et être consolé.
    En soi, le fait de s’incarner signifie déjà l’expiation d’une dette de l’âme. Un enfant n’ayant pas le temps de se charger à nouveau dans les premiers temps de sa vie terrestre, une partie ou la totalité de la dette portée par une âme peut être dissoute au cours d’un bref passage de l’âme sur la terre. Le décès d’un petit enfant résulte donc de la volonté de l’âme qui a pris place dans le corps et n’est absolument pas une punition infligée à celle-ci.
    ———–

    Je sais que la culpabilité est présente, et le restera probablement quoi que l’on vous dise, je le sais, car je le ressent moi aussi, cela fait partie de nos vies, mais j’espère par ce partage adoucir ou alléger un peu ce sentiment.

    J’ai parfois l’impression que Liah connaissait très bien sa destinée et le but de son passage à vos côtés. Quelle que soit votre croyance, Liah a voulu vous dire avant de partir que son départ n’était pas une fin… et en effet, vous continuer de la faire vivre au travers de ce blog et de son livre.
    Liah vit chez nous, et dans nos coeurs… (la semaine passée encore, ma petite fille m’a dit qu’elle aimait tous les bébés anges… entre autre Liah…même si ce n’était plus un bébé! c’est bien une preuve que Liah continue a vivre autrement!)

    Je vous souhaite de belles journées de printemps ensoleillées, et un bel anniversaire a Liah…

  4. trés belles paroles Jess comme toujours, remplies d amour et de tendresse… Elle doit etre si fiere de sa maman de la haut c’est certain.Une tonne de bisous pour Liah ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s