Comme une deuxième maman…

 

Nous attendons nos enfants 9 mois, nous les mettons au monde, confiant leur naissance à des experts.

Puis, il faut souvent bien vite reprendre le travail. Trouver une nounou, celle qui nous fera nous sentir en confiance pour aller travailler le cœur pas trop lourd. Le temps passe, les premières vacances chez papy et mamy. Des nuits loin de nos petits amours.

Leurs voix au téléphone et on est frappé de les entendre, qu’ils sont grands !!

Et puis l’entrée à l’école… Alors là, grosse étape ! Plus pour les parents ou pour les enfants ? Je ne sais pas du tout !

Quand Liah est entrée à l’école, ça a été difficile de ne plus « contrôler » la façon dont se déroulez ses journées. 8h loin de maman, à vivre Sa vie ! Waouh, l’épreuve !

Que fait-elle ? A-t-elle des copines ? A quoi joue-t-elle à la récré ? Etc., etc. ! On aimerait être une petite souris pour tout savoir !

Et bien sûr, quand elle rentré à la maison, je n’avais que quelques brides de sa journée alors qu’elle avait passé 8h loin de moi !!!!! Quelle cruauté ! 😉

Mais c’est le jeu ! Liah avait du mal à me lâcher le matin… Chaque jour, elle pleurait et s’accrochait à moi… La galère ! Mais une fois que j’étais partie, sa journée tranquille ! Ouf !

Bon ça aurait pu être un passage difficile, j’avoue…

Mais c’était sans compter à qui je laissai ma fille… La personne qui prenait le relais auprès de ma douce et de chaque enfant de sa classe.

Je n’aurai pu rêver mieux ! Ai-je déjà croisée une personne plus douce et plus attentionnée avec les enfants ? Ayant une patience d’ange quasiment à toute épreuve ! Qui sait faire les câlins comme maman et de jolies nattes dans les cheveux ?!

Comme j’avais l’esprit tranquille ces 8h loin de Liah, elle était avec LA bonne personne et je connaissais bien ma chance !

Au fil des années je suis bien contente d’avoir pu lui exprimer ma reconnaissance par quelques petits mots et je le fais encore aujourd’hui.

Il y a des personnes qui ne sont qu’amour, qui sont juste magiques et qui savent transmettre tout cela. C’est plus un don qu’une qualité…

Merci d’être ce que vous êtes Cécile, je suis vraiment heureuse que vous ayez partagé la vie de Liah.

2013-07-04 trousse gilles1

Publicités

Un commentaire sur “Comme une deuxième maman…

  1. Merci, vous m’avez touché en plein cœur, mais je ne mérite sûrement pas tant d’éloges. Ce sont vos enfants qui font de moi la personne que je suis, ils m’apportent beaucoup plus que ce que je peux leur donner. Ils sont la raison pour laquelle je me lève le matin, ils sont le soleil de mes journées et Liah était un rayon de ce soleil, alors mon soleil ne brillera jamais plus aussi fort. Liah, devenue jolie petite étoile, illumine désormais mes nuits et ça pour toujours…..<3<3<3<3<3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s