Les montagnes russes…

page2 (555x640)

On fait souvent le parallèle entre la vie et les montagnes russes… Des hauts… Des bas…

Mais si ça allait plus loin que ça? Si nous naissions à la vie comme on monte dans le wagon d’un grand huit?

Tout d’abord, on choisit son wagon… Tout devant  pour être à la tête, ou tout derrière pour ressentir encore plus de sensation… Au milieu, il reste pas mal de place.

Alors on attend que ça démarre… Et c’est parti!!!

Et là? On peut décider de fermer les yeux du début à la fin, la tête entre les jambes ou alors ouvrir grand les yeux pour ne pas louper une miette!

Liah, ça la connaissait les montagnes russes! La recherche de sensation! Première au train de la mine du Parc de la coccinelle… Et les yeux fermés, ce n’était pas pour elle!!

Une chose est sûre, pendant quelques minutes, on n’a plus le contrôle sur rien!! On monte dans le wagon, et jusqu’à la fin du tour, on est coincé… On n’a pas d’autre choix que d’attendre l’arrêt complet du manège!

Et si la vie c’était ça?!!!

Si les choses étaient écrites à l’avance…

On naît, on meurt et tout ce qu’il y a entre les deux est déjà décidé… Et si…

Cela irait même plus loin… On choisirait son wagon… Notre âme choisirait sa destinée, connaîtrait le début, le milieu et la fin…

De bien étranges théories… Mon âme aurait donc choisi son chemin de vie en connaissance de cause…

La fatalité du destin… Il n’y aurait donc rien à faire pour se préserver de telle ou telle chose…

Rien à faire lorsque le moment venu, la catastrophe arrive…

Aucune chance de redresser la situation de reprendre le contrôle de la voiture et d’éviter le pire…

Accepter les choses telles qu’elles sont… Vivre avec l’absurde…

Je suis là et ma fille n’est plus… Selon ces croyances en un destin prédéfini, mon âme serait bien torturée pour s’incarner dans une telle vie…

A moins qu’elle n’est pas choisi, et que les choses se passent différemment… Qu’elle ait eu la mauvaise main lors de la distribution des cartes de la vie…

Ou que pour la punir de je ne sais quelles fautes, on lui ait donné cette affreuse carte et cette affreuse vie pleine de souffrance et de douleur…

Mais que dis-je, je m’égare…

Dans cette vie, j’ai croisé le chemin d’un ange! J’ai vécu 6 merveilleuses années auprès de Liah… Je pense qu’effectivement, connaissant tout le bonheur qu’elle m’apporterait, je choisirais encore cette destinée… Et je monterais dans le même wagon… Encore!

Même si…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s